Historique

Voici ceux et celles qui ont donné naissance à la Métaphysique populaire en Amérique.

[one_fourth]

Helena Blatavsky

Mary Barker Eddy

Dr Parkhust Quimby

Carl Gustav Jung

 

William James

Émile Coué

[/one_fourth]
[three_fourth_last]

La « Métaphysique populaire » remontent jusqu’au Mouvement Théosophique de [highlight bgcolor= »#ffffff » textcolor= »#4b7d93″]Mme Helena Blavatsky[/highlight].Il semblerait que les origines de la Ses deux oeuvres magistrales, «La Doctrine Secrète et Isis Dévoilée » ont établi une base de travail pour les penseurs métaphysiciens d’aujourd’hui et les innombrables enseignants et écrivains qui on puisé dans ses ouvrages.

Vint ensuite [highlight bgcolor= »#ffffff » textcolor= »#4b7d93″]Mary Baker Eddy[/highlight] qui est la fondatrice de l’église « Christian Science » à l’âge de 65 ans, après avoir découvert le pouvoir de la guérison par l’esprit, pour elle-même par le biais du [highlight bgcolor= »#ffffff » textcolor= »#4b7d93″]Dr Parkus Quimby[/highlight]. Cette femme courageuse et avide de pouvoir décéda à l’âge respectable de 89 ans.

Depuis l’apparition de la Parapsychologie dans les universités académiques, des effets de la pratique quotidienne de la Méditation, des expériences de photographie Kirlian, et aussi un nombre incalculable de techniques et programmes d’expansion de l’esprit et de la conscience à travers l’Amérique, parallèlement à un nombre toujours croissant de praticiens en médecine alternative, ainsi que les apparitions de plus en plus nombreuses de publications Nouvel âge, nous avons vu émerger une Nouvelle Psychologie de la Conscience, une Nouvelle Dimension dans la Compréhension de la Pratique de la Spiritualité.
Ce n’est pas tant la connaissance de la vérité qui nous est nécessaire, c’est la découverte de la voie intérieure qui nous permettra d’en faire l’expérience.

Mais ce n’est qu’à partir du début des années 60 que la Métaphysique a commencé à prendre de l’ampleur, d’abord en Californie où elle a été adaptée à la mentalité et au style de vie nord-américains, puis au Canada et ailleurs dans le monde. Sans être une science académique proprement dit, la Science Métaphysique est une science spirituelle, une philolsophie de vie basée sur des vérités et réalités physiques et spirituelles. Elle est surtout une synthèse de l’ensemble des connaissances spirituelles et philosophiques Orientale et Occidentale, de la psychologie Jungienne incluant le Psychisme et le Mystichisme. Elle apporte aussi des réponses aux questions spirituelles de base de la vie, c’est-à-dire la relation entre l’Homme, l’Esprit et l’Univers[highlight bgcolor= »#ffffff » textcolor= »#4b7d93″]Carl Gustav Jung[/highlight]».

Les concepts forgés à propos de notre monde habituel se sont révélés totalement inaptes à décrire la réalité de l’infiniment petit. Aussi, le «hasard» qui fut chassé au 18è siècle, est revenu en force. Ce retour en force est en réalité la conséquence de l’introduction de « questions métaphysiques »  dans le domaine de la physique moderne.[highlight bgcolor= »#ffffff » textcolor= »#4b7d93″]William James[/highlight] intérêt souvent Présenté comme le Fondateur de la psychologie en Amérique.

Il y a aussi[highlight bgcolor= »#ffffff » textcolor= »#4b7d93″]Émile Coué[/highlight], docteur en pharmacie et précurseur de l’Autosuggestion, qui, par l’utilisation de l’Imagination a participé à l’évolution de la Métaphysique Appliquée telle que nous la connaissons aujourd’hui. Ceux qui ont étudié l’hypnose se souviennent certainement de cette fameuse phrase souvant utilisée par Coué: « Tous les jours, à tous points de vue, je vais de mieux en mieux.» D’autres organisations prirent aussi par la suite naissance dans la région de Los Angeles aux Etats-Unis.

[/three_fourth_last]